Avoir un grain de folie

16 Juil 2019 | Nous y étions, on vous en parle

Le RDV est pris, Mercredi 19 Juin, 9 h nous voilà arrivés à l’école de parachutisme d’Agen pour faire le grand saut. Nous ne pouvons pas revenir en arrière. On se lance, c’est parti !

Accueillis par Sophie, nous remplissons les documents administratifs puis nous prenons le café dans une ambiance sympa et familiale au milieu des élèves et des moniteurs. Place à la formation, qui dure environ 15 minutes. Là, Vincent et moi-même prenons conscience que nous allons vivre un moment unique. Nous allons nous dépasser, apprendre à faire confiance à un inconnu et sauter dans le vide. Il faut quand même oser !

Parés de nos harnais, direction l’avion qui est tout petit. Nous sommes 9, Coïncidence, le moniteur de Vincent porte le même prénom que lui, sa cameraman est Alice quand à moi, c’est Sophie qui m’accompagne et Greg qui filme. Il n’y a pas de sièges dans l’avion, on se positionne juste derrière nos moniteurs. Nous voilà partis à 4 000 m d’altitude. Nous admirons le paysage vu d’en haut qui est simplement magnifique. Nous apercevons le Pont Canal, le parc de Passeligne Pélissier, puis au loin la fôret landaise. L’ambiance est super détendue.

Arrive le moment d’ouvrir la porte. Les premières personnes se jettent dans le vide, ils sautent de l’avion, je ne les vois plus. Je suis le conseil de Sophie qui m’avait dit de regarder leurs visages au moment de la chute, c’est ce que je fais. C’est au tour de Vincent de se lancer et là c’est à mon tour, je suis la dernière. Je me positionne aux bords de l’avion, mes jambes dans le vide. Je cale ma tête en arrière sur l’épaule de Sophie. On est prêtes ! Sophie est à la manœuvre, elle nous balance et hop nous sautons.

Pendant 4 secondes, c’est le trou noir puis je chute à 4000 m pendant 50 ‘s. Je n’oublie pas de respirer comme me la dit Sophie, je suis en train de vivre l’une des expériences les plus folles de ma vie. L’adrénaline est au RDV, j’ouvre en grand mes yeux, j’ai la sensation de voler, de dominer le monde. Sophie déclenche le parachute. J’admire la vue qui est magnifique. Nous sous stabilisons, nous volons ! Sophie me laisse les commandes quelques minutes puis les reprends. La vue du ciel est exceptionnelle. Nous nous approchons du sol, Sophie me rappelle les consignes et nous atterrissons en douceur.

Je ne trouve pas les mots pour décrire cette expérience remplie d’émotion, cette sensation de liberté et de dépassement de soi. Si vous hésitez encore, un conseil, foncez vous ne le regretterez pas !