« La femme à l’éventail »

30 Avr 2019 | De vous à nous

Agen accueillera au mois de  novembre, en l’église des Jacobins, une  grande exposition consacrée au peintre Francisco de Goya et son temps, « Goya en son atelier », qui réunira une trentaine d’œuvres. Ce seront pour la plupart, des tableaux du peintre espagnol et de ses « suiveurs »  appelées « les Goyesques ».

Agen est particulièrement proche de ce peintre, puisque grâce au legs de l’un de ses ambassadeurs, le Comte Chaudordy, le Musée des Beaux-Arts de la ville peut s’enorgueillir de posséder 5 de ces toiles, dont un fameux autoportrait.

En prélude à cet événement, le musée va exposer à compter du 27 avril  une 6 ème  toile du maître espagnol, prêtée par le Musée du Louvre. Peinte en 1805, d’un format de 84 x 103 cm, elle représente Lorenza Correa, qui pose avec son éventail, d’où le nom donné à cette toile : « la femme à l’éventail » (en espagnol, « Mujer con abanico »).

Dans des tonalités brunes et gris-vertes, Doña Lorenza pose assise de trois-quarts sur une chaise, habillée d’une délicate robe Empire, son éventail dans la main gauche, avec toute la sévérité et retenue d’une dame de son rang.

Le prêt de  cette toile donnera un coup de projecteur national à notre musée, déjà considéré comme l’un des plus beaux de province.

D’ores et déjà, la pièce où les Goya sont exposés a été entièrement rénovée et peinte dans des tonalités de bleu, pour offrir un l écrin digne de ces œuvres.

Destination Agen vous invite à découvrir cette œuvre à l’occasion de visites guidées qui débuteront en juillet prochain.

Dans l’attente, n’hésitez pas à pousser les portes du Musée des Beaux-Arts, vous ne le regretterez pas !